DES MOTS QUI FONT MAL

Publié le par Tatyana-V

Je n'ai toujours pas repris le travail car j'ai besoin encore de repos et d'un suivi médical mais je vais bien. Comme je n'ai plus la possibilité de raconter mes nuits en réa je ne fais pas d'article, mais quand un évènement touche ma profession je fais. Et là 4 choses me poussent à écrire. Je regarde très peu la télévision mais le samedi soir avec mon Amour on regarde sur Canal+ Action discrète et Grosland ce n'est pas toujours très fin mais c'est souvent drôle. Et là on avait mis en route avec un peu d'avance et c'était presque la fin d'une émission présentée par Monsieur Ardisson, il interviewait une personne qui racontait la terrible maladie dont elle est atteinte et la façon dont elle avait ressenti les premier symptômes et sa première consultation. Et là avant même qu'elle ait expliqué il a dit : "alors vous avez connu l'horreur hospitalière". Et ça m'a fait mal et indignée aussi. Je ne savais pas que depuis 4 ans le jour et presque 5 la nuit en poste de réanimation je participais à une horreur. Je sais que c'est un cliché, je sais que pour certains les mots perdent leur signification, mais dans une émission très regardée je pense que le présentateur devrait être honnête et éviter des propos qui finissent par nuire et en plus sont complètement irréalistes. L'hôpital tout le monde sait que c'est un lieu où forcément il y a de l'inquiétude et même de l'angoisse, et de la souffrance et aussi des vrais drames. Je sais ça car les gens que nous recevons en réanimation sont pour la plupart dans des états très graves, très critiques et tous ne sont pas sauvés, et au cours de mes études je suis passée par différents services et il y en a de très durs, c'est en maternité qu'il y a plutôt du bonheur.

Hier soir j'ai voulu regarder le reportage de FR3, j'ai trouvé le titre PEUR SUR l'Hôpital assez maladroit. Des choses étaient expliquées sur les accidents et les erreurs et aussi sur les méthodes pour éviter, l'animatrice Madame Schoenberg parlait de "bavures". J'avais déjà parlé du terrible drame où du potassium avait été injecté par erreur. Oui il y a des erreurs dramatiques et j'espère ne choquer personne en disant qu'il y aura toujours malgré toute l'attention et toute la volonté de ne pas en commettre. Je parle d'erreurs ou d'accidents pas des négligences qui elles ne sont pas pardonnables. Les reportages étaient justes, beaucoup de commentaires étaient exacts et fondés, mais il y avait aussi des inexactitudes, des confusions, des informations partielles et même à propos d'un autre drame une omission très grave concernant cette tragédie mais comme la chose n'est pas jugée je ne donne pas de détails.

La troisième chose c'est qu'il est bien confirmé que 4000 postes soignants seront supprimés d'ici à 2012, ça me semble complètement monstrueux et en contradiction avec la réalité.

La quatrième chose concerne Monsieur Sarkozy, j'ai lu et entendu ce matin qu'il souhaitait une augmentation du salaire des personnels infirmiers. Sur Orange j'avais dit que jamais je ne m'étais plainte de mon salaire, mon métier je l'ai choisi parce que je voulais être utile, après j'ai vu les grilles et les évolutions et j'ai accepté ça. Mais quand Monsieur Sarkozy réemploie sa formule travailler plus je suis écoeurée. Alors j'ai envie de lui envoyer tous mes dépassements d'horaires, mais récups non prises, mes rappels en cours de congé, mes reports et aussi le nombre de fois où j'ai servi plus de 4 nuits  d'affilées, je vais demander l'autorisation et je vais le faire.

Je pense qu'actuellement le gouvernement sous l'impulsion de Monsieur Sarkozy pour le profit des assurances qui possèdent et gèrent des cliniques veut démanteler l'hôpital public. Je pense ça et beaucoup le pensent en voyant ce qui se passe. C'est une terrible régression.

Je n'oublie pas, le reportage d'hier soir finissait en reconnaissant que le secteur hospitalier français est l'un des meilleurs du monde, alors ?

Amitié et fraternité.

Aujourdhui et demain je vais faire des visites d'amitié.

Tanya.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anto 30/04/2010 17:59


Bonsoir ,je suis intéressé par les problèmes de santé publique pour plusieurs raisons et notamment parce qu'il y a 3 infirmières dans la famille et puis en tant que citoyen qui a besoin comme tout
le monde du savoir des médecins .Le problème le plus grave à été évoqué et c'est bien sur la diminution des personnels ,quand dans le même temps le gouvernement ne cesse de clamer que la vie
s'allonge ce qui entraine de plus en plus de vieillards à gérer .Mais le vrai problème que tu as bien vu est la volonté ,affichée de Sarkozy (aidé de Bertrand d'abord et de Roselyne à présent )de
refiler les assurances sociales aux assureurs privés dont le chef de l'UMP est le porte parole (ancien assureur lui même )..
Par ailleurs les syndicats ont de moins en moins de poids dans les discussions et la seule solution pour arrêter ce massacre me semble être une mobilisation générale ...mais je rêve peut être pour
avoir passé un mois de mai inoubliable en 1968 au quartier latin ..a++amitiés


surveillance 06/03/2010 09:48


alors tu n'as plus de mensonges à raconter et tu n'es pas assez courageuse pour aller faire le ménage chez l'écrivaillon qui est dans la boue. Tu fais des heures sup avec tes copines russes il
paraît que les camionneurs vous aiment bien ça les change des brésiliens.


Elena800 05/03/2010 07:16


Bonjour, que deviens-tu ? Bisous


Bernard 02/03/2010 18:40


Bonsoir Tanya, j'espère que tu vas bien, et que tes mots (pas tes maux) si jolis reviendront dans ces pages.
Beaucoup de bonheur à toi. Amitié.
Bernard


Elena800 26/02/2010 05:56


Bonjour, que deviens-tu ? Bisous