"GARDES"

Publié le par Tatyana-V

 

Parfois il arrive que des gens répondent à un commentaire chez eux et ici, et ça peut arriver qu’il y ait une différence entre les 2 textes, le premier bien plus dur chez eux. Quelqu’un m’a conseillé pendant mes gardes de lire Blaise Pascal. C’est sûrement un très bon conseil mais je ne peux pas lire pendant ce que cette personne appelle mes gardes. J’en profite pour expliquer : oui il y a des services où la nuit est plus calme que dans la journée car l’essentiel des soins y a été effectué. Un service de réanimation reçoit des urgences très graves et il n’y a pas de différence entre la nuit et le jour sauf peut-être un peu plus de tension la nuit. La région parisienne qui compte environ 11 millions d’habitants ne dispose que de 1134 postes de réanimation. On comprend qu’il doit y avoir une grosse charge de travail. Peut-être que vous vous souvenez de ce drame il y a un peu plus d’un an au cours de l’hiver où le SAMU de l’Essonne a cherché pendant des heures un poste libre et finalement n’a pu accéder à Lariboisière qu’à 04h et le patient n’a pas survécu. Oui par les urgences il y a des entrées en réa à n’importe quelle heure et 7 jours sur 7. Il y a des entrées de provenance externe amenées par les différents secours, des transferts en provenance des urgences mais aussi en provenance d’autres services, et puis il y a aussi des périodes de l’année particulièrement chargées été comme hiver. Une nuit en réa ce n’est pas des médecins, des internes et des infirmières qui lisent tranquillement en attendant qu’un patient vienne réclamer ou appelle de sa chambre. C’est pour tout le monde une grande effervescence et une tension très forte, des actes complexes et de la fatigue et aussi la hantise de se tromper, c’est pour certains patients une surveillance très fréquente et des actes qui ne peuvent pas attendre. C’est aussi des personnes qui lorsqu’elles commencent à reprendre conscience sont dans un grand stress, certaines se sentent complètement perdues et n’ont d’ailleurs pas bien conscience de l’endroit où elles se trouvent. Et puis et c’est toujours très émouvant ce besoin que les personnes ont de communiquer mais l’intubation fait qu’elles ne peuvent pas, et nous savons bien que c’est panique dans tout leur être. Et puis parfois il y a les proches et leur terrible angoisse et il faut les informer et essayer de les calmer alors ça ne laisse pas le temps de lire vraiment. Très souvent on ne prend ni collation ni pause. Voilà ce que je voulais dire et je ne me plains pas c’est le métier que j’ai choisi. J’ajoute que si on apprend beaucoup de choses dans les livres on apprend aussi dans la vie. J’ai appris par cette réponse qu’il pouvait y avoir une très forte susceptibilité, qu’on pouvait vous reprocher des choses qui n’avaient pas été dites.

Pour plus d'information sur les "gardes" J’AI VU ÇA.

Je ferai des visites d’amitié lundi ou mardi. Et je continue à dire Amitié et fraternité.

Tanya

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ballendar 10/06/2011 22:12



Merci d'avoir pris le temps de venir me réconforter pour mon petit problème de chien malade, c'est bien sur pour moi plus qu'un animal, mais je ne peux pas m'empêcher de penser aux humains
malades et en détresses. Dans ces moments il faut avoir les bons gestes, être efficace tout en restant disponible, c'est de la haute voltige, surtout que nous ne sommes que des êtres humains avec
nos soucis, nos limites. Et pourtant vous parvenez à faire des miracles. Moi, c'est le vétérinaire qui a sauvé mon chien, je l'aurais embrassé, j'espère que pour une vie sauvée vous êtes
embrassée, en tout cas je vous félicite pour votre travail, et vous embrasse virtuellement, merci encore.



justine 10/06/2011 10:41



Bonjour Tanya,


Juste un petit coucou pour te souhaiter beaucoup de courage parmi tous ceux que tu soignes...
Bisous.
Justine



Elena800 07/06/2011 04:08



Bonjour Tanya, je pense que c'est très fatigant les gardes et je comprends qu'on ne puisse pas lire Pascal durant ce temps;à la rigueur une page de BD pour se détendre ! Bisous


" />



question 06/06/2011 19:15



toi qui rases tout le monde avec tes leçons de morale à deux balles tu ne parles pas des crimes du gros socialo bonjour la solidarité féminine mais toi tu serais d'accord car tu aimes bien les
vieux débris



fomahault 04/06/2011 21:52



Merci Patron, et il n'y a aucune ironie dans ce merci !