PREMIERS PAS VERS UNE NOUVELLE FONCTION

Publié le par Tatyana-V

Dans les étapes de ma mutation professionnelle j'ai fait 2 séances d'information et de réponses à des questions pour un cycle d'intégration, j'étais très émue et ça m'a rappelé des interventions que j'avais faites dans un lycée. La veille j'avais aussi repensé au moment où j'avais assisté à une réunion de cette nature et à tous les espoirs mais aussi toutes les craintes que j'avais en ce tout début de ce qui allait si je travaillais bien me permettre de réaliser mon rêve. C'est parce que à seize ans j'avais fait un court séjour à l'hôpital et que j'avais été remplie d'admiration par la gentillesse d'une infirmière Hélène que j'avais choisi cette voie. Même si je m'étais préparée et que je suivais un plan, au début j'ai eu du mal et même bégayé un peu et puis ça s'est calmé, ce n'est pas seulement la timidité qui m'angoissait c'est l'importance de la mission car il faut de la clarté, du réalisme et surtout ne pas décevoir les attentes des gens et que l'exposé les rassure sur la qualité des cours qu'ils suivront. Il y a des questions d'ordre général mais aussi personnelles car les personnes ont besoin d'exemples vécus. Dans les réponses il faut tout en restant soi parler du futur métier donc ne pas se mettre en avant, ne pas cacher les difficultés de la formation puis du métier, mais il faut aussi confirmer que c'est un très beau métier et faire comprendre qu'on donnera mais qu'on recevra aussi et beaucoup en faisant quelque chose d'humain et de vraiment utile.   Je pense que ces premiers contacts sont très importants car ils participent à un choix de vie et c'est une grande responsabilité. Je sais que j'ai encore plein de progrès à faire et justement cette expérience m'a révélé des points à améliorer. Ma grande amie Nathalie la "cheftaine de jour" est venue et sur la fin le Professeur aussi et j'en ai été très touchée. Autrement j'ai reçu un contact que j'ai trouvé très étrange et qui m'a fait réfléchir car je ne viens qu'ici, je n'ai pas de Facebook et en dehors de quelques amis d'ici et de ma vie ou de et de mon entourage professionnel je suis complètement inconnue et c'est très bien comme ça. Dans ce contact on me demandait si j'avais pris des photos ou des vidéos dans le service où je travaille car une émission TV portant sur la vie des personnels en réa est en cours d'élaboration et comme il y avait une adresse mail j'ai répondu. J'ai dit qu'il ne m'était jamais venu à l'idée de faire une chose pareille, et j'ai aussi dit en précisant que c'était sans méchanceté que j'espérais vraiment qu'aucun personnel ne se laisserait tenter par une telle action. Il y a 2 raisons aussi importantes l'une que l'autre. La première c'est le respect de l'intimité des personnes hospitalisées et de leurs proches, la deuxième c'est évident est liée à la sécurité, en réa comme dans tous les endroits où il y a du matériel électronique très sensible et vital pour les patients, l'usage du portable est interdit car il serait très dangereux. Faire ça serait une grave faute humaine et déontologique. Alors évidemment nous avons des espaces de réunion, de préparation et un lieu de détente, je peux dire que le lieu de détente n'est pas très fréquenté (où je travaille) et quand nous prenons une pause ce qui n'est pas toujours possible, pour la plupart nous préférons sortir faire quelques pas et prendre un peu d'air. En plus je pense qui si des personnels faisaient ces mini reportages même dans des lieux neutres et sur leur temps de pause ou de repas le public pourrait être choqué et ne ferait peut-être pas très bien la différence entre ce qui relève de ces moments et les exigences du service. J'en avais parlé LES "ON-DIT" ET LA RÉALITÉ il y a une tendance à critiquer l'hôpital qui fait partie du service public avec en arrière plan des idées politiques très dures j'ai vu ça sur blog. Sur blog j'ai découvert que certains ne respectaient rien et que pour eux, même un Professeur qui ne fait qu'expliquer des choses concernant notre métier se fait insulter et insulter vraiment car ces personnes considèrent qu'il se mêle de ce qui ne le regarde pas. C'est complètement irréaliste car je crois que faire blog c'est rendre ses idées exprimées dans les articles ou les commentaires publiques et cela implique d'accepter que tout le monde émette un avis ou apporte une précision quand c'est poli et sans méchanceté ce qui n'est pas toujours le cas ici, mais des gens estiment certainement qu'ils ont beaucoup plus de droits que d'autres.

Amitié et fraternité je ferai des visites d'amitié un peu aujourd'hui et demain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sandisa 13/07/2011 22:07



Tanya,


n'écoute que ton coeur , ferme tes oreilles aux sottises ... oui tu es dans le vrai  et je comprends ce que tu ébauches avec les gens  "ailleurs" . Pour l'avoir vécu avec maman,je
témoigne ici  que, oui, il faut parler , caresser... un contact-lumière , dans leur nuit . Merci à toi de si bien le comprendre ...



nouchkaya 03/07/2011 21:11



je viens juste te saluer et en relisant cet article je ne puis que m'incliner devant ton humanité! Bien à toi et du fond du coeur! je t'en voie mes bisous de ma Touraine et que les jours à venir
te soient doux! Tu le mérites!



question 03/07/2011 19:25



Alors la russe tu la ferme en ce moment , dis moi tous ces apprentis médecins et leur chef ils n'ont rien à foutre et explique nous aussi pourquoi ils t'aiment temps tu leur fait quoi ça doit pas
être bien propre ce qui se passe dans la salle de garde.



justine 28/06/2011 10:52



Un petit sourire pour te souhaiter un bon mardi Tanya.
Que cette journée te soit douce dans tes nouvelles fonctions.
Justine



nouchkaya 26/06/2011 22:59



Je ne sais pas exactement quelle mutation professionnelle tu veux faire mais di fond du coeur je te souhaite de réussir...et si je devais être à l'hopital je voudrais une ifirmière comme toi car
même malade je m'endormirais tranquille en sachant que tu es là! Tu ne mesures pas l'humanité que tu dégages et à chaque fois que je te lis je ne peux m'empêcher d'avoir les larmes aux yeux! je
te ressens comme une boule de tendresse d'humanité et de bonté...Je te connais pas en dehors du blog mais je sais que les gens qui te cotoyent ont de la chance car tu es bonne, tournée vers les
autres...Je dis cela comme je le pense et je te fais de gros bisous et ne change rien  : des gens comme toi font croire en l'homme!!!