Ca me rappelle les rentrées scolaires...

Publié le par Tatyana-V

J'ai dû rentrer un jour plus tôt, car l'été est dur aussi pour toutes les personnes en état de faiblesse et de solitude, et vraiment c'est la vie qui devient de plus en plus difficile pour beaucoup de personnes. En ce moment je viens peu mais je vais faire des visites d'amitié demain. Cette nuit à 2h Lucien avait beaucoup d'angoisse, car il va être dirigé vers un autre service demain. Et il me disait : je suis content d'aller mieux mais en même temps je suis inquiet, je ne sais pas si je serai dans une chambre tout seul et puis avec de nouvelles personnes médecins infirmières, c'est l'aventure. Je m'étais bien habitué ici (depuis sa reprise de conscience il a passé 7 jours). Il m'a dit je retombe en enfance, ça me rappelle les rentrées scolaires quand j'étais petit, vous vous rendez compte ? Je lui ai répondu que je comprenais bien, mais que justement il passait dans une classe supérieure car il avait été un très bon patient qui s'était bien appliqué à prendre des forces en vue de sa guérison, et qu'il n'y avait aucune raison qu'il ne continue pas à progresser et à donner toute satisfaction à ceux qui s'occuperaient encore de lui. Je me suis occupée d'autres personnes, et j'ai pris ma pause, et quand je suis revenue Lucien était toujours dans le doute et ça s'amplifiait, alors quand j'ai eu un petit moment j'ai fait comme un bulletin de notes, j'ai mis des bonnes notes et des appréciations toutes TB et j'ai ajouté Bon pour un dessert supplémentaire. Il a ri, et il m'a dit, je vais montrer à ma femme et puis si le besoin s'en fait sentir je montrerai dans l'autre service, mais je ne veux pas me vanter trop.  Je lui ai répondu qu'il n'aurait sûrement pas besoin, qu'il était un très bon élément, très prometteur et qu'il sortirait certainement rapidement avec le plus beau des diplômes, celui de la santé retrouvée. On riait, un interne est passé, il a voulu savoir, on lui a expliqué rapidement, il a pris un air très grave, et il a dit je contresigne. C'était un moment doux. Lucien a plié soigneusement son bulletin, l'a gardé dans sa main et et a fini par trouver le calme et le repos. Lucien a 76 ans.
Je vous dis plein d'amitié et de fraternité, je vous embrasse, je suis au service cette nuit. J'irai faire un coucou à Lucien demain en quittant. Tanya
J'ajoute peu à peu dans les liens mais  c'est un peu plus long que sur orange et j'ai peu de temps en ce moment.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thanatos70 25/08/2009 10:18

1 mois sans nouvelles, c'est long ! ! ! J'espère que tout va bien ! ! !

Nuances 19/08/2009 23:24

Elle est belle cette image de rentrée scolaire. Que les émotions viennent "de loin" parfois. Et qu'il est touchant de voir combien tu sais bien appréhender et respecter l'univers de chacun ... t'en servir pour les accompagner dans cet univers et les guider humainement afin de les apaiser. Comme toujours il fait bon venir te lire. Je t'embrasse. Nuances

barovin 17/08/2009 12:27

Et si on parlait retraites :
Les comptables et autres manipulateurs de la pensée solidaire voudraient nous faire croire que les retraites des générations futures ne pourront plus être assurées. Leur but est de transférer ce pactole vers "les jeux d'argent" (le casino mondial de la crise) de la finance internationale. Les américains et nos amis Anglais sont en train d'en vivre l'amer réalité. Le pognon qu'ils avaient épargnés en vue de leur retraite a été, pour une grande partie, dilapidés sur l'autel du libéralisme à tout crin par les traders fous de Wall street et de la city. Pour bien réfléchir sur cette problèmatique, l'assiette actuelle des cotisations qui réposent uniquement sur les salaires doit être élargie à la richesse produite comme le capital et le patrimoine. Car ce n'est pas tel ou tel système (répartition ou capitalisation) qui paiera les retraites futures, mais la richesse produite et surtout sa répartition sur des modes mieux adaptés au vieillissement de la population, à la raréfaction du travail qui va immanquablement s'accéléré et l'accumulation des richesses par une partie infime de la population...Il suffit d'y réfléchir et surtout l'imposer au delà e tous les discours purement comptables. Rappelons-nous, qu'à l'époque, les comptables disaient que çà ne marcherait pas la retraite...pas plus que la Sécurité sociale...Ne parlons pas des congés payés....comme d'ailleurs les 35 heures...et avant les 40 heures..décidemment la droite n'a pas d'imagination quand il s'agit de travailler au bien être de l'ensemble de la population..Elle excelle dans l'intérêt particulier d'une minorité privilégiée...

Elena800 15/08/2009 04:10

Bonjour, que deviens-tu ? Bisous

tagazou 11/08/2009 17:58

Bonjour Tanya... content de te lire après tant de temps! BiZZZZZZZZZZ